Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Partagez
    avatar
    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  Franco L.M le Mar 13 Sep 2011 - 6:57

    Je voulais vous partager quelque chose à propos des gros VSTi qui nous offrent de plus en plus de sonorités fabuleuses toutes prêtes à l'emploi. Je pense particulièrement à Omnsiphere de Spectrasonics. Ce VSTi est génial. Il sonne ! Mais en même temps, lorsqu'on utilise des gros presets multi canal 8 voies ( chaque voie pouvant avoir 2 layers ! ) à sonorités évolutives, il devient , je trouve, vraiment difficile de faire quelque chose de personnel musicalement tant le preset sonne très bien en soi, tant il semble ne rien y manquer, et tant finalement le son évolue quasiment comme une petite composition.

    Par exemple ici j'ai utilisé le preset multi " Cellosaurus Menu " et durant toute la séquence je n'ai joué que 2 notes soient dans un premier temps un Si2 et ensuite un Do3. Et voilà je me retrouve presque avec une track d'ambiance déjà toute faite, qui sonne, qui est, ma foi, assez bien mixée, avec des effets et cie. Mon mérite ici consiste seulement à :

    Avoir ouvert une instance de Omnisphère , avoir ouvert ces 8 multisorties, assigné 8 pistes midi sur des canaux différents à l'Omnisphère, mettre chaque canal sur une sortie indépendante, mettre mes 8 pistes MIDI sur le mode " enregistrement ", appuyer sur Record dans Cubase, jouer mes deux notes Si2 et Do3. Exporter le tout. Maintenant puis-je dire que je suis le compositeur de cette musique ? Hum... hum... Puis-je me la taper en disant : " regarde petit ce que moi je suis capable de créer comme son ! " Re hum... et re hum...

    Arrow Spectrasonics Omnisphere Preset Cellosaurus.mp3



    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/
    avatar
    Krakatau
    Bavard

    Nombre de messages : 70
    Age : 58
    Localisation : Geneve CH/Bobo-dioulasso BF
    Date d'inscription : 25/08/2008

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  Krakatau le Mar 13 Sep 2011 - 20:14

    A l' évidence c'est une grande question et aussi une très honnête interrogation !

    A mon humble avis, une première solution dans l' idée d' authentifier sa création serait de prendre le temps de créer ses propre patch de zéro ou pour commencer créer ses propres multis avec quelques ajustement , (dans le genre "quick edit") des patch incriminé

    Ce serait déja un premier pas !

    Je vois bien le problème a ce niveau, je passe une partie de mon temps a créer des loops a partir de metasynth qui sonnent en l' état comme un catalogue de musiques d'ambiance préfabriquées
    une situation hybride insuffisant pour se justifier d' être véritablement composées, mais presque trop riche et élaboré pour des boucles a intégrer dans une composition tierce
    avatar
    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  Franco L.M le Mar 13 Sep 2011 - 22:17

    Oui voilà Krakatau. On est en phase sur cette question.

    Évidemment je fais un peu mon polémique avec un tel message lancé car il est évident que lorsqu'on aborde l'Omnisphere " from scratch " il devient un synthétiseur/sampler très ludique permettant des possibilités qui demandent à ce qu'on s'implique beaucoup plus activement dans la préparation des modules. C'est quand même un synthé à 16 oscillateurs qu'on a là, avec la possibilité d'accéder aux ondes de bases de plusieurs synthétiseurs analogiques cultes. Si ces échantillons sont en .wav et quelques désagréments peuvent venir avec, le fait qu'on entende des accélérations d'ondulation de phase intégrée ou encore un peu d'aliasing dans l'aigu, cela est rattrapé par les grandes possibilités que permet le monstre et ce, finalement, tout en étant relativement simple à paramétrer, pour peu qu'on ait un peu de culture et de connaissance en synthèse sonore. Les modulations et types de filtres ne manquent pas ! Les effets sont bons aussi. Et ce qui est cool est que finalement on peut ouvrir une seule instance de Omnisphère et avoir finalement 8 instruments à 2 oscillateurs sur une seule fenêtre.

    Mais il demeure que les presets Multi comme celui que je vous présente me donne davantage l'idée qu'ils sont là plutôt comme pour mettre en évidence tout " l'art " dont est capable l'Omnisphère. Ensuite si on utilise 2 ou trois presets de ce genre, qu'on ré appuie sur deux ou trois touches comme je l'ai fait et qu'on va frimer en société en disant : " regardez, moi je sais paramétrer les synthétiseurs " et bien c'est une autre histoire... Mais comme on dit, au fond c'est le public qui dicte si c'est bon ou non. Alors le public peut apprécier. Seulement, le mérite devrait revenir dans ce cas surtout aux concepteurs de ceux qui ont fait de tels presets complets et complexes avant de revenir à celui qui les déclenche.

    Je vais exagérer mais c'est pour mettre en relief : c'est comme si on plaçait " Thriller " de Michael Jackson sur la touche C3 d'un sampler et qu'on demandait à quelqu'un d'appuyer sur cette touche. Subitement le mec, aux yeux de la plèbe deviendrait un génie, quelqu'un qui sait vraiment faire de la bonne musique... ouais... ouais...

    Je reproche un peu aux concepteurs de plugins de trop axer sur ces méga presets qui comme on l'a entendu donne quasiment un morceau complet lorsqu'on les déclenche. Omnisphere est un de ces VSTi dont l'aspect créatif et ludique est largement éclipsé socialement à cause de cette propension à vendre le produit par ces méga presets multi voies et cie.

    Mais il demeure quand même que, au moins, lorsqu'on ouvre l'instance de Omnisphere on tombe sur un truc basique : un seul oscillateur en dent de scie sans modulation ou filtrage. Ça c'est bien.

    Citation tirée d'un autre sujet :

    suntsu a écrit:Tu lances là un grand débat posant la question de savoir si une "œuvre musicale" est, ou n'est pas le résultat d'une véritable volonté, d'un véritable savoir faire et surtout d'un travail...

    En fait le preset que j'ai déclenché est une oeuvre musical, résultat d'une véritable volonté, d'un véritable savoir faire et d'un travail précis. Simplement, ce résultat, cette volonté, ce savoir et ce travail ne sont pas les miens !

    Voici un tout petit truc boum boum que j'ai maintenant pleinement travaillé " From Scratch " à partir de l'Omnisphere. Avec automatisation et cie. J'ai fait quelques ajustements de mixage seulement ( EQ / REverb / Compression ) et ça me semble déjà sonner assez bien. Il y a pas à dire l'Omnisphère se travaille bien !

    Arrow OmnisphereLayers.mp3


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/
    avatar
    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  ehgdae le Ven 16 Sep 2011 - 14:05

    oui bonne question

    réponse = synthèse + preset init - outils intégrés + réel travail perso

    @+
    avatar
    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  ehgdae le Sam 17 Sep 2011 - 2:43

    un peu court n'est-ce-pas ?
    à l'occasion, il faudrait que je développe un peu ce que je voulais dire ...
    avatar
    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  Franco L.M le Sam 17 Sep 2011 - 3:06

    Pas nécessaire. On comprend ce que tu veux dire.


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/
    avatar
    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  ehgdae le Dim 18 Sep 2011 - 12:37

    oui Franco, mais mon avis est partagé, et non, je ne me tairai pas :demon:

    si j'ai réussi à exprimer un premier aspect en une seule ligne
    il reste que le second est plus nuancé :

    par ma première réponse, on pourrait penser que je méprise la facilité, ce qui n'est pas faux, mais c'est uniquement parce que je m'impose à moi-même une plus grande rigueur dans la conception de ma musique, et c'est tout personnel, cela ne regarde que moi

    je peux parfaitement dire, dans le même temps : si le résultat de ces manipulations fainéantes et hasardeuses procure une émotion à l'auditeur, peu importe le procédé, peu importe le nom de l'auteur ; que ce soit signé Eric Persing ou Franco La Muerte, que ce soit un drone algorithmique ou une longue et fastidieuse écriture manuelle, que l'auteur maîtrise le solfège ou non, quelle importance si le but est atteint ?

    et d'ailleurs avec ces outils, on peut très bien faire une cuisine ultra-maîtrisée en assaisonnant de quelques zestes de surprises aléatoires. On aurait tort de se priver de cet apport que nous devons à la technologie (car après tout, la technologie est bien née de notre humanité collective) et se contenter de schémas traditionnels qui n'étaient si rigoureux qu'à cause de la limite des instruments anciens. C'est cette voie que je privilégie en fait.

    c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'éprouve aucun intérêt pour les banques de sons d'orchestre lorsqu'elles sont utilisées dans un contexte traditionnel

    d'accord donc avec Krakatau de dire que le premier pas est de créer ses propres patchs, bien que ce ne soit pas une condition sine qua non pour créer une musique originale

    qu'on ré appuie sur deux ou trois touches comme je l'ai fait et qu'on va frimer en société

    bah non, on ne frime plus guère avec nos machines. Je me souviens qu'avec mon MS-20 oui, là les quidams étaient scotchés et on pouvait se la péter. Mais maintenant on tente de montrer des choses mille fois plus complexes avec Reaktor par exemple, on vous regarde de travers "ouais, bon, mon gamin il fait ça sur son téléphone". Mais comme nous ne sommes pas des frimeurs, on continue dans notre passion, n'est-ce-pas ? Smile

    A propos de Reaktor, Franco, tu pourrais l'utiliser pour ta démonstration, de façon encore plus fracassante :
    certains instrus se mettent à jouer seuls et développent tous seuls des musiques pendant des heures sans aucune intervention, même pas besoin d'automatiser quoi que ce soit...

    @+
    avatar
    Solstice
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1497
    Age : 40
    Date d'inscription : 05/03/2007

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  Solstice le Lun 19 Sep 2011 - 14:46

    ehgdae a écrit:je peux parfaitement dire, dans le même temps : si le résultat de ces manipulations fainéantes et hasardeuses procure une émotion à l'auditeur, peu importe le procédé, peu importe le nom de l'auteur ; que ce soit signé Eric Persing ou Franco La Muerte, que ce soit un drone algorithmique ou une longue et fastidieuse écriture manuelle, que l'auteur maîtrise le solfège ou non, quelle importance si le but est atteint ?
    Je suis plutôt d'accord avec ça.

    Contenu sponsorisé

    Re: Spectrasonics Omnisphere : mon point critique !

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin 2017 - 6:34