Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Partagez

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 30 Mar 2010 - 10:30

    La course de tous les potentiomètres des claviers maîtres MIDI ( du moins c'est ce qu'il me semble? ) et bons nombres de potentiomètres virtuels (comme ceux de Reason) sont gradués de 0 à 127 valeurs numériques.

    Mais lorsque j'utilise un VSTi qui possède un mouvement de fréquence de coupure assez précis comme par exemple le ARP 2600 V d'Arturia (surtout lorsque l'on bouge le potentiomètre avec la souris en laissant la touche « Shift » enfoncée, ou encore en bougeant le potentiomètre avec le click droit) et lorsque je contrôle ce potentiomètre avec un poteniomètre MIDI de mon clavier maître MPK88 d'AKAI il en résulte que je ne peux pas avoir une course fréquentielle fluide. On entend très bien les « coches numériques » lorsque, par exemple, je bouge mon potentiomètre MIDI de la valeur 120 à 119 à 118 à 117 à 116 à 115 à 114 etc...

    Pourtant, lorsque je bouge le potentiomètre virtuel du synthétiseur avec ma souris en appuyant sur « Shift » ( ou via click droit ), je peux avoir une course de contrôle beaucoup plus fluide et on ne ressent presque pas les « sauts » qui sont très apparents avec le contrôle provenant d'un potentiomètre physique MIDI gradué (comme un con) de 0 à 127.

    J'aimerais savoir s'il y a un moyen pour faire en sorte que la course de mon potentiomètre MIDI puisse avoir un plus large ambitus et pas seulement devoir tout gérer entre les valeurs 0 à 127?

    Si ce n'est pas clair je peux fournir une comparaison sonore!

    Merci!


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    usob solina
    L'incontournable

    Nombre de messages : 487
    Localisation : France
    Date d'inscription : 02/07/2005

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  usob solina le Mar 30 Mar 2010 - 11:24

    Et bien non, impossible en MIDI ! Le MIDI est ainsi fait que les valeurs de tous les messages ne peuvent qu'être comprises entre 0 et 127, c'est une limitation matérielle. Il faudra attendre la généralisation de l'utilisation du mLan.

    Ou alors il faudrait éventuellement passer pas un logiciel qui transforme les données MIDI. Par exemple assigner deux contrôleurs matériels à un même paramètre, le premier commandant la moitié de la course du paramètre, et le deuxième contrôleur contrôlant l'autre moitié, ainsi on doublerait la résolution, mais ce n'est pas pratique à l'usage ! Certains instruments virtuels lissent le passage des marches de l'escalier, ça évote les sauts...

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 30 Mar 2010 - 12:32

    Merci beaucoup pour ton retour usob solina! Tes remarques vont dans le sens de ce que je me présupposais. Je trouve ça un peu tout con, bêtement, ces limitations à 128 valeurs. Ça n'offre pas beaucoup de fluidité dans le contrôle!

    Tu évoques de séparer deux tranches de 0-127 pour contrôler la course d'un paramètres de synthèse ( par exemple le cutoff du ARP 2600 V ), sur SampleStation ici où j'ai aussi posé ma question, les réponses et mes interventions vont dans le sens que tu poses :

    KiPrA a écrit:Je crois que sur certains logiciel, comme live, tu peux regler les bornes min et max d'amplitude de ton potard MIDI. Je m'explique:

    si tu utilise le cutoff du Arp entre 130 et 100 principalement, tu regles le minimum sur le 100 et le max sur 130. du coup tu as 127 valeurs dispo sur cette plage et donc une plus grand précision. J'espere que ca pourras t'aider Wink

    francolamuerte a écrit:Merci KiPrA! Je vois le truc!

    CEci dit, il faut dans ces cas-là je présume positionner momentanément les valeurs MIDI 0-127 entre tel plage de fréquence aigue du ARP et ensuite si on veut continuer à descendre la fréquence de coupure avec précision, il faut arrêter, reparamétrer le truc pour que les valeurs 0-127 contrôle maintenant une tranche de plage fréquentielle plus basse. C'est à peu près ça?

    Ça serait chouette d'avoir tout simplement plus « d'unité » que 0 à 127 et ce pour tout le spectre de la fréquence de coupure. Quand on regarde les « coches numériques » résultant du contrôle du cutoff par click droit ( ou en maintenant Shift enfoncé ) il semble y avoir vraiment beaucoup de « paliers » genre, je sais pas mais je serais pas étonné que ça avoisine les 300...

    Quoi qu'il en soit, merci à toi, je continue à investiguer ça.

    Smile

    :sinner: a écrit:Tu parle de la résolution de la course. Tu as le choix entre 12, 14 bits par exemple... Log ou Exp, etc. Malheureusement un contrôleur lui ne se régle pas - il transmet les données MIDI et son travail s'arrête là. Donc c'est au DAW d'interpréter et donc de configurer la résolution. C'est réglable dans ces derniers mais je ne suis pas sûr que tous le permettent et souvent c'est une fonctions cachée. Live par exemple est assez libre de ce côté, Numerology 2 ausssi à cette fonction de config.

    Du coup, ça me donne plus trop le goût de contrôler ne serait-ce qu'un cutoff avec un potentiomètre dodu de mon MPK88, surtout si j'ai à faire des mouvements assez lents et qu'en plus il y a de la résonance, les marches d'escaliers s'entendent vraiment!

    J'avais cru remarquer aussi que certains synthétiseurs logiciels lissaient « les angles », c'est ce qui me semble être le cas sur Reason où nous ne percevons pas ( du moins pas autant ) les marches d'escaliers que sur le ARP 2600 V dans un contexte où tout ça est contrôlé par un potentiomètre MIDI. Sinon le ARP 2600 V contrôlé à la souris est, ma foi, bien fluide!

    Merci à toi!




    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    Ehma
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 547
    Localisation : Mons (Belgique)
    Date d'inscription : 03/03/2005

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Ehma le Mar 30 Mar 2010 - 21:49

    Certains paramètres midi sont déjà prédéfinis dans ce sens où ils se servent de 2 octets.

    Il faut jeter un oeil dans les implémentations. Mais encore faut-il que l'application soit prévue pour. Il y a un paramètre qui s'appelle "data wheel " ou un truc du genre qui peut gérer 65535 niveau (c'est purement théorique car le premier bit est réservé).

    Sur l'US-428 c'était le cas pour certains paramètres, on utilisait la roue pour commander le send et autres (je ne me souviens plus).

    C'est donc théoriquement possible, mais pas très standard

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mer 31 Mar 2010 - 0:01

    Merci beaucoup pour ta réponse Ehma! Smile


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    usob solina
    L'incontournable

    Nombre de messages : 487
    Localisation : France
    Date d'inscription : 02/07/2005

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  usob solina le Mer 31 Mar 2010 - 11:04

    Il faut jeter un oeil dans les implémentations. Mais encore faut-il que l'application soit prévue pour. Il y a un paramètre qui s'appelle "data wheel " ou un truc du genre qui peut gérer 65535 niveau (c'est purement théorique car le premier bit est réservé).

    Oui, il faut utiliser les RPN ou NRPN, qui sont en fait une suite de deux contrôleurs continus successifs (les cartes soundblaster utilisent beaucoup ce système, par la fréquence de coupure du filtre, par exemple). Certains logiciels, comme Sonar ou FLStudio, permettent avec des panneaux de contrôle d'instruments de gérer des double contrôleurs de manière transparente à l'aide d'un seul bouton. Mais évidemment, il faut que le synthé (matériel ou logiciel) contrôlé soit prévu pour répondre à ces messages MIDI.

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Ven 2 Avr 2010 - 20:49

    la dernière version du Moog Modular est passée au NRPN, certainement aussi le ARP

    si le contrôle direct d'un paramètre pose ce type de problème, essaie de passer par un macro-contrôle (je ne sais pas pour le ARP, mais c'est ce qui correspond aux 2 doubles curseurs X/Y du Moog Modular)

    PS : Franco, tu n'as pas fini de t'esquinter avec ces foutus contrôleurs Mr.Red

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Lun 5 Avr 2010 - 12:28

    PS : J’ai posté le message suivant sur les mêmes sujets que j’ai lancés sur les différents forums MAO suivant :

    Sur Reason France :
    Sur Reason France - Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Sur SampleStation :
    Sur SampleStation - Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Sur MixScape MAO:
    Sur MixScape MAO - Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Sur Laurent Schark :
    Sur Laurent Schark - Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Sur Instruments Virtuels :
    Sur Instruments Virtuels - Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Sur Audio Fanzine :
    Sur Audio Fanzine - Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible? - NRPN?

    Je reviens vers vous tous afin de clarifier les choses, dans le but d’être davantage informé et éclairé et afin d’exposer ma situation le plus clairement possible et ce avec le maximum de précision qu’il m’est possible de vous fournir afin ultimement que vous puissiez m’aider à parvenir concrètement à mes fins. J’avais posé initialement mon interrogation générale sur divers sites de MAO où j’ai déjà obtenu certaines réponses éclairantes ( merci à tous ! ) mais où il subsiste toujours pour moi des zones d’ombre sur lesquelles j’achoppe un peu rudement. Je précise que je ne suis pas un spécialiste du langage MIDI et des sujets connexes. Mais en revanche je ne m’estime pas être un cancre, j’ai des acquis, je sais être patient, je veux apprendre ce que je suis en mesure d’apprendre et je sais, ma foi, assez bien exploiter les ressources internet et les forums d’entraides qu’on y retrouve.

    À partir de maintenant, donnons-nous un objectif clair, net et précis ici par lequel nous pourrons concrétiser certaines théories qui, j’espère que vous me comprenez, me paraissent un peu trop abstraites et impalpables, surtout quand le but visé finalement est tout simple, sonore, et bien concret.

    Objectif :

    Contrôler la fréquence de coupure du filtre de la version 2.0 du VSTi ARP 2600 V d’Arturia via un potentiomètre rotatif infini du clavier maître MPK88 d’Akai, le tout en utilisant un autre système que le contrôle classique MIDI sur 128 valeurs afin d’éviter les effets numériques de « marches d’escalier » dans le balayage fréquentiel, très audibles notamment lorsqu’on pousse un peu la résonnance du filtre lors du balayage.

    Sur les sites que j’ai mentionné à date plus haut, toutes les réponses que j’ai pu recevoir à propos de ce que je souhaite faire, vont tous, à peu près, dans le même sens, et c’est un sens qu’évidemment j’anticipais avant même de poser ma question. Pour parvenir à mes fins, il me faut donc oublier le contrôle classique MIDI codé sur 128 valeurs ( 0-127 ) puisque ce dernier ne permet pas sur un VSTi comme le ARP 2600 V d’avoir un contrôle qui soit fluide (notamment un contrôle sur le cutoff, paramètre qui sera retenu en exemple ici ).

    Afin que tout le monde puisse entendre ce que je critique et ce que je tente d’atteindre, écoutons un premier exemple faisant entendre un balayage du cutoff (avec un certain niveau de résonnance) le tout contrôlé par un potentiomètre rotatif infini de mon MPK88 de façon standard via les 0-127 valeurs MIDI. L’extrait sonore fait entendre une onde en dent de scie. Lorsque ça commence le filtre est pleinement ouvert, 18 877 hertz , équivalent à la valeur 127 sur l’affichage rétro éclairée de mon MPK88 et lorsque l’extrait se termine on avoisine la fréquence de 1419 hertz, équivalent à la valeur 90.

    Écoutons :

    Balayage de 18 877 hertz ( 127 ) à 1419 hertz ( 90 )

    Exemples imagées de cet extrait ( Si vous ne voyez pas clairement les images, cliquez dessus où affichez-les dans une nouvelle fenêtre ):
    ( J’utilise mon bouton « 3 » que j’ai associé par détection au cutoff )


    Voici comment est illustré mon geste d’automatisation :


    On remarque bien et on entend bien les effets de marches d’escalier dans le balayage du cutoff. Maintenant :

    Ecoutons un exemple similaire où le cutoff a été automatisé cette fois par la souris via le clique droit (ou via click gauche + en appuyant sur Shift, ce qui revient au même) :

    Balyage Cutoff plus fluide via Clique Droit

    Les sauts par « escaliers » ne sont pas vraiment apparents ici, nous obtenons une descente plus progressive et plus fluide. C’est ce type de descente, de contrôle, assez fluide, (enfin, beaucoup moins hachurée) que je souhaite réaliser via un potentiomètre rotatif infini de mon clavier MPK88. Je cherche donc finalement un équivalent de contrôle du clique droit (ou clique gauche + Shift ) que je pourrais effectuer à partir de mon potentiomètre rotatif infini sur mon MPK88.

    Sur le site Instruments Virtuels on m’indique ceci :

    usob solina a écrit:il faut utiliser les RPN ou NRPN, qui sont en fait une suite de deux contrôleurs continus successifs (…) Mais évidemment, il faut que le synthé (matériel ou logiciel) contrôlé soit prévu pour répondre à ces messages MIDI.

    ehgdae a écrit:la dernière version du Moog Modular est passée au NRPN, certainement aussi le ARP

    Ça tombe bien, j’utilise la version 2.0 du ARP 2600 V qui effectivement permet la gestion du NRPN et je remarque que sur le clavier MPK88 je peux utiliser le NRPN plutôt que les valeurs 0-127 MIDI. Je me dis, parfait ! J’ai tout ce qu’il faut pour être sauvé. Et bien mon salue est bloqué. Blocage qui doit sans doute provenir de mon manque d’expérience à ce niveau. De ce fait, je vous demande donc bien cordialement votre aide, Ô mes frères, Ô vous mes droggies, dac, dac, dac ? On s’affute l’esprit et on se met en train pour une petite partie d’ultra… vi… d’ultra…son ! Je vous détaille la suite.

    En cliquant le cutoff du ARP 2600V, en appuyant sur CTRL, je vois que je peux lui associer des valeurs NRPN de MSB et de LSB. MSB pour «most significant byte» et LSB pour « least significant byte » :



    Mais là ma science commence à atteindre ses limites. Je ne sais pas exactement ce à quoi renvoient ces données et surtout, ne riez pas, car c’est très important pour moi et je vous demande de prendre cela en considération sans trop déraper vers les hautes sphères explicatives abstraites : je ne vois absolument pas en quoi ces MSB et LSB peuvent me permettre d’avoir un contrôle plus fin dans le balayage du cutoff à l’aide d’un potard rotatif infini de mon MPK88 ? Quelle valeur dois-je inscrire à MSB (entre 0-127) et quelle valeur dois-je inscrire à LSB (entre 0-127) pour parvenir concrètement, directement, sans prise de tête, à mes fins ?

    Sur mon MPK88, je peux, comme je vous le disais, utiliser le NRPN. J’insère ici le bref passage du manuel PDF où ils parlent du NRPN sur le MPK88 :



    J’arrive à me débrouiller en anglais, et j’en arrive à comprendre aussi que ce que fourni le manuel du MPK88 à propos du NRPN est assez mince. Comme je l’ai souligné en bleu, il faut pour que le MPK88 puisse utiliser les NRPN que le logiciel doit pouvoir traiter les NRPN, ce qui est visiblement le cas du Arturia ARP 2600 V version 2.0 que j’utilise. Est-ce que Cubase 5, qui est le séquenceur que j’utilise, doit lui aussi pouvoir gérer cette histoire de NRPN ? Dans le cas affirmatif, je crois bien qu’il le permet d’après ce que j’ai pu en comprendre et lire à gauche et à droite, mais dois-je ici me soucier de l’apport du NRPN de Cubase si sur le ARP 2600 V version 2.0 il y a compatibilité au NRPN directement ? Encore une fois, ne riez pas Ô mes frères, quelles valeurs dois-je inscrire ici, dans cette fenêtre rétro éclairée affichant les caractéristiques d’un potentiomètre rotatif infini, d’une part pour le MSB (0 à 127) et d’autre part pour le LSB (0 à 127) et ce afin, je le répète, que le contrôle de mon cutoff puisse être davantage fluide et puisse contrer les « marches d’escaliers » résultant du contrôle du cutoff via un potentiomètre incrémenté en valeurs 0-127 MIDI ?

    Merci à vous d’être le plus clair, exhaustif et complet possible dans vos réponses et si, dans vos explications, vous devez flirter avec les hautes sphères de l’abstraction théorique du monde numérique, merci à vous de bien essayer de le faire en vulgarisant le plus possible vos propos afin que je puisse vous comprendre dans la belle langue de Molière !

    Merci ! Smile

    PS : Pas croyable, hein, tout ça pour faire un « bête » équivalent sonore du contrôle du cutoff comme on le fait super facilement avec le clique droit de la souris ! Pfiouuu ! Pensez ce que vous voulez, mais moi je m’exprime icite en terminant : Osti qu’c’est inutilement compliqué tabarnak ! Wink


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Lun 5 Avr 2010 - 14:20

    désolé d'avoir embrayé sur les NRPN (d'autant que je ne m'en suis jamais servi) : les NRPN n'augmentent pas la résolution (à savoir le nombre de marches pour aller au paradis) qui reste à 128, mauvaise nouvelle ! Les NRPN concernent non les valeurs des contrôles mais leurs numéros, et augmentent donc le nombre de paramètres à disposition (autrement dit le nombre de boutons sur la surface de contrôle), et laissent un plus grand choix, si par exemple on ne veut pas utiliser les numéros de CC déjà réservés.

    changer la plage de fonctionnement du codeur ne sert à rien non plus (par exemple balayer les valeurs 90 à 127 dans ton exemple pour un tour complet de codeur) puisque ce seront toujours ces valeurs 90 à 127 qui seront envoyées et non des fractions comme on pourrait éventuellement l'espérer.

    En fait, la réponse à ta question (sujet du fil) est simplement "non" Confused

    Par contre, et cela nous sauve un peu, le synthé en interne travaille sur une bien meilleure résolution : on n'entend aucun escalier suite à une automation sur la variation du filtre même si on est passé par un pilotage par surface de contrôle.

    Les surfaces de contrôle c'est notre Graal à nous, chevauchant désespéremment et sans fin.

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Mar 6 Avr 2010 - 0:49

    bon Franco, la mise en page de FB me gave, alors : qu'est-ce qui n'est pas clair ?

    ou alors j'ai tort, ça c'est bien possible : dans ce cas, donnes-moi une seule réponse qui apporte une solution concrète (ça me plairait, sérieusement !)


    PS : salut les amis FB et autres forums (ah Franco et les liens Mr. Green )
    Bernard De France

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 6 Avr 2010 - 1:02

    ehgdae a écrit:bon Franco, la mise en page de FB me gave, alors : qu'est-ce qui n'est pas clair ?

    Le fait que Usob Solina, quelques messages plus haut ici, laisse planer « le doute » quant à la possibilité que les NRPN puissent être d'un quelconque secours concernant le fait d'avoir une meilleure résolution sur la course d'un potentiomètre contrôlé via un potentiomètre physique comme ceux que j'ai sur mon MPK88.

    Comme je te disais sur Facebook, je n'en veux à personne, je comprends qu'il puisse y avoir des malentendus ici et là. Je comprends que je n'ai peut-être pas saisi le message de Usob Solina plus haut ou que peut-être il s'est mal exprimé ou ne s'est pas exprimé complètement. Tout mon grand message est parti de celui-ci :

    il faut utiliser les RPN ou NRPN, qui sont en fait une suite de deux contrôleurs continus successifs (…) Mais évidemment, il faut que le synthé (matériel ou logiciel) contrôlé soit prévu pour répondre à ces messages MIDI.

    Tout simplement.

    Afin d'archive voici nos messages Facebook :



    ehgdae a écrit:les NRPN concernent les numéros de contrôles, mais malheureusement pas leur résolution (ce qui laisse la résolution à 128 points) ... je serais heureux d'avoir tort sur cette question !

    peu importe le clavier ou le contrôleur, il s'agit de la limite du format MIDI : les valeurs n'ont que 128 niveaux.
    Franco peut trouver une réponse plus détaillée sur le forum IV comme dit plus haut.
    (On s'est tous fait avoir un jour ou l'autre avec ces NRPN en pensant qu'il s'agissait des niveaux : nos rêves pour une réalité, c'est bien dommage)

    francolamuerte a écrit:Ah ouais merci à tous ( même à Julie, hihi! ) Je savais avant de formuler ma longue explication que les NRPN pouvait servir à combler les limitations MIDI du fait que les NRPN pouvait donner davantage de possibilités d'assignation que seulement 128 valeurs comme en MIDI standard. Ceci est pratique pour l'émulation logiciel du synthétiseur Damius, regardez :

    http://usuarios.multimania.es/audionautas/Paranoias/steveporcaro1982.jpg

    HAHA! Mais en fait j'ai pu croire que les NRPN pouvait être d'un quelconque secours pour améliorer la résolution du contrôle d'un potentiomètre automatisé étant donné que les réponses que j'avais déjà reçu sur les sites où j'ai posté ma réponse semblait, même à travers mon désespoir, me laisser quelques bouffées d'espoir. Ainsi sur le site Instruments Virtuels ou mon ami Bernard de France est bien impliqué sous le pseudo « ehgdae ». Il y a avait ces mots d'Usob Solina :... Afficher davantage

    « il faut utiliser les RPN ou NRPN, qui sont en fait une suite de deux contrôleurs continus successifs (…) Mais évidemment, il faut que le synthé (matériel ou logiciel) contrôlé soit prévu pour répondre à ces messages MIDI. »

    Mais bref, soit que j'ai pas bien saisi sa réponse ou soit que Usob Solina s'est mal exprimé. Je vais continuer à collecter les informations sur les 6 site où j'ai posté mon message et je ferai sans doute une nouvelle « mise à jour récapitulative ». Voici directement les liens vers les forums où j'ai posé ma question :

    Sur Reason France :
    http://forum.reasonfrance.fr/controle-midi-plus-precis-que-127-est-possible-t8294.html

    Sur SampleStation :
    http://www.samplestation.net/forum/controle-midi-plus-precis-que-0-127-c-est-possible,topic27109.html

    Sur MixScape MAO:
    http://mao.xooit.fr/t2762-Controle-MIDI-plus-precis-que-0-127-c-est-possible.htm

    Sur Laurent Schark :
    http://instrumentsvirtuels.forumactif.com/controleurs-midi-f36/controle-midi-plus-precis-que-0-127-c-est-possible-t2446.htm

    Sur Audio Fanzine :
    http://fr.audiofanzine.com/synthetiseur-virtuel-divers/arturia/arp-2600-v-v2/forums/t.402465,controle-midi-plus-precis-que-0-127-c-est-possible-nrpn.html

    N'hésitez pas à consulter tous ces liens. Vous y comprendrez pourquoi je n'ai pas lâché l'affaire encore. Parce que ici et là j'ai des bribes de réponses du genre :

    « Ah mais c'est possible mais il faut bidouiller par ici, bidouiller par là / Si je me souviens bien il faut je crois aller dans bla bla bla / Sinon il faut penser « à-ce-truc-compliqué-dont-moi-françois-j'ai-oublié-le-nom-ici » et faire que ce « truc-compliqué-dont-moi-françois-j'ai-oublié-le-nom-ici » puisse être compatible ici et là avec tel ou tel truc.

    Enfin bref, vous voyez. Moi j'espérais un tranchement de réponse net soit :

    -Oui c'est possible, voici ce qu'il faut faut SIMPLEMENT faire.
    -Non c'est impossible, tu dois continuer à faire tes automatisations avec ta souris pour obtenir la fluidité que tu as toujours eu et que tu recherches vainement avec un contrôleur MIDI.

    Smile


    ehgdae a écrit:allo Franco, ici Bernard de France (ça jette ça !)
    Pour rebondir simplement sur ta conclusion, je ne peux que r... Afficher davantageépéter ma réponse : 128 niveaux en pilotant par contrôleur MIDI, point. Rien d'ambigu comme tu le dis, une réponse claire, non ???
    Pourtant tu affirmes encore que les NRPN permettent plus de 128 pas ? à ton tour d'expliquer cela ! bigre alors ! remarque, je me répète : j'aimerais avoir tort.
    Si j'avais parlé sur IV de ces foutus NRPN, c'était dans la foulée de Usob Solina, mais lis STP ma réponse plus récente qui précise que cette limite de 128 niveaux n'est liée qu'au MIDI, mais qu'en interne un synthé ne connait pas cette limite, d'où la fluidité que tu souhaites en passant par une automation.
    Bref, je pensais juste t'aider par ce simple message, pas entrer dans une telle discussion, ni devoir me justifier.

    francolamuerte a écrit:Pas grave, c'est toujours comme ça sur Internet Bernard. Il y a des embrouilles, je suis à l'aise avec ça. Je ne te juge pas. Je comprends tr... Afficher davantageès bien les limitation du 128 valeurs en MIDI concernant la résolution du contrôle d'une automatisation. Si j'ai cru que le NRPN pouvaient me sauver ça venait pas de toi mais de Usob Solina qui semblait lui ( c'est pas moi l'affirme! ) affirmer que je pourrais trouvé mon salut en passant par le NRPN.

    De plus Bernard, si tu lis les 6 threads en question ( je comprends que c'est peut-être long et chiant et je comprends donc que tu ne peux pas avoir l'envie ou le temps de le faire _ mais tu pourras y distiller ici et là des éléments de réponses qui semblent donner de l'espoir face à ce que je m'interroge! Que je disais que les réponses n'étaient pas très clairs, nettes et suffisantes, je ne te visais pas toi, mais visais, enfin je vise personne, mais disons que je soulignais le fait que sur les 6 sites, sur les 6 threads, l'ensemble laisse planer des doutes, des espoirs, et beaucoup de bidouille...

    Tout simplement Smile


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Mar 6 Avr 2010 - 1:15

    Shocked après les liens, les archives Smile

    mais tu dois dans ce cas préciser que ma première intervention sur FB n'est pas la première en fait, mais une réponse à une affirmation erronnée de ton ami Philippe Tremblay qui faisait également référence aux NRPN... bounce

    et il faut ajouter ma réponse :

    ... l'ensemble peut-être (que je n'ai pas lu) donne des réponses brouillon, ce qui ne m'étonne pas (combien de gens lisent encore les questions avant de répondre par 2-3 mots sortis d'une vague mémoire ?), mais moi, que tu as cité dans la foulée, j'étais clair Smile
    Allons bon, si tu as des pistes pour augmenter la résolution, je suis preneur et te lirai avec grand intérêt.
    Alors @+ l'ami de l'autre côté du grand fleuve

    c'est amusant ce jeu de pistes
    drunken

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 6 Avr 2010 - 1:38

    ehgdae a écrit:Allons bon, si tu as des pistes pour augmenter la résolution, je suis preneur et te lirai avec grand intérêt.

    Voilà! Je suis preneur aussi, et c'est pour ça que je posais la question, et tu as remarqué la réponse de Usob Solina plus haut? Tu n'as pas cherché à lui dire clairement qu'il avait tort, que les NRPN n'y étaient pour rien dans l'amélioration de la précision de la course d'un contrôleur physique, tu affirmes que le NRPN n'y sont pour rien, mais pas que Usob Solina a tort, et comme vous êtes tous pour moi des figures d'autorité, je ne sais pas sur quel pied danser.

    Je me suis dis, bon bah essayons de voir de ce côté ( NRPN ) alors. Le ton sembe commencer à être tendu ici. Je répète que je n'en veux pas à qui que ce soit, que les embrouilles internet peuvent arriver facilement, que je suis très peinard ici, mais que je cherche malgré tout un ch'tite solution pour régler mon problème et que si Usob Solina s'est mal exprimé ou que je n'ai pas saisi ce qu'il voulait dire, il me fera plaisir d'aller indiquer tout cela dans les 6 threads des 6 forums où j'y ai déposé ma question.

    Tiens, déjà, pour éviter les imbroglios, la discussions Facebook intégrale à laquelle j'avais skipé quelques message pour par pas alourdir les « quote » :



    Bon j'ai oublié de cliquer sur « afficher davantage » pour l'avant dernière réponse Facebook de Bernard avant de faire ma capture d'écran, pfiouuu, la voici :

    allo Franco, ici Bernard de France (ça jette ça !)
    Pour rebondir simplement sur ta conclusion, je ne peux que r... Afficher davantageépéter ma réponse : 128 niveaux en pilotant par contrôleur MIDI, point. Rien d'ambigu comme tu le dis, une réponse claire, non ???
    Pourtant tu affirmes encore que les NRPN permettent plus de 128 pas ? à ton tour d'expliquer cela ! bigre alors ! remarque, je me répète : j'aimerais avoir tort.
    Si j'avais parlé sur IV de ces foutus NRPN, c'était dans la foulée de Usob Solina, mais lis STP ma réponse plus récente qui précise que cette limite de 128 niveaux n'est liée qu'au MIDI, mais qu'en interne un synthé ne connait pas cette limite, d'où la fluidité que tu souhaites en passant par une automation.
    Bref, je pensais juste t'aider par ce simple message, pas entrer dans une telle discussion, ni devoir me justifier.


    Dernière édition par Franco L.M le Mar 6 Avr 2010 - 2:02, édité 1 fois


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 6 Avr 2010 - 1:58

    ehgdae a écrit:En fait, la réponse à ta question (sujet du fil) est simplement "non"

    En fait ce que j'espèrais c'est que tout le monde sur tous les sites en disent autant, en peu de mot, mais là il y a trop d'éléments de réponses diverses, à gauche, à droite, pour que je puisse m'assoir bien grassement sur ce « non » clair, net et précis.

    L'aventure se poursuit.


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Mar 6 Avr 2010 - 12:55

    ... Usob Solina plus haut? Tu n'as pas cherché à lui dire clairement qu'il avait tort

    ... parce que sa première réponse était la bonne Wink

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 6 Avr 2010 - 13:11

    ehgdae a écrit:... parce que sa première réponse était la bonne Wink

    Et que penses-tu de sa dernière réponse?


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Mar 6 Avr 2010 - 13:59

    comme je l'ai dis : on s'est tous fait avoir un jour ou l'autre avec cette histoire de NRPN en pensant qu'ils nous offriraient les 16000 niveaux.

    autant sa première réponse est claire, autant, je ne comprends pas bien la deuxième: on ne peut pas dire que les RPN (contrôleurs répertoriés comme le pitch bend, la modwheel, le volume, le pan, la balance,...) et les NRPN (les presque 16000 autres qui n'ont pas de désignation particulière) soient (les deux) des suites de 2 CC (ce n'est le cas que des NRPN)

    voici 2 figures issues du soft de configuration BC Manager pour la BCR2000 :

    - en haut : le paramétrage d'un CC "habituel" : 128 contrôleurs disponibles (bouton "controller") pour 128 niveaux (boutons Value 1 et Value 2)

    - en bas : le paramétrage d'un NRPN : on voit bien que les 2 octets générés par le bouton NRPN (en hexa 12 et 7D qui vont t'afficher les valeurs décimales 18 et 125 sur le ARP) concernent bien l'affectation du bouton, et NON les niveaux de résolution, qui, avec les 2 boutons Value 1 et Value 2, sont TOUJOURS limités à 128 !



    Dans les 2 cas, on n'a que 128 niveaux de résolution. D'autres matériels permettent une résolution plus grande ? Possible, mais il me semble que la norme MIDI fixe cette limite. En tout cas, ce ne sera pas une question de NRPN en toute logique.

    Sinon : Usob Solina parlait aussi de 2 boutons dans son premier message. Il s'agit là de tout à fait autre chose : l'idée de répartir les 128 niveaux sur 2 contrôles, histoire de doubler la résolution globale, mais j'ai déjà répondu que cela ne marchait pas, en tout cas pas avec mon matériel. Sur ce point, je veux bien croire que des matériels ou logiciels autres soient capables de cette gymnastique.


    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 6 Avr 2010 - 14:25

    Yeah Merci Bernard! Ta réponse est claire pour moi! Voilà, les NRPN c'est utile, ma foi, seulement pour les versions logiciels du Polyfusion Damius :



    Du fait qu'il y a plus que 128 boutons à assigner!

    Mais en aucun cas cela permet d'améliorer la résolution du contrôle qui elle se fait toujours sur 128 valeurs.

    L'équivoque ici peut-être me semble provenir du fait qu'avec les CC MIDI nous avons un maximum de 128 contrôles pour 128 valeurs de course de contrôle.

    Sur les NRPN nous avons 16000 quelques contrôles possibles, mais nous n'avons pas pour autant 16000 valeurs de course de contrôle.

    Donc ok pour satisfaire ce que je souhaite faire, j'oublie :

    1- Le midi standard 0-127
    2-Les NRPN

    Que me reste-t-il? Quelques pistes qui ont été écrite sur MixScape MAO :


    serious sam a écrit:Il faudrait pour cela que l'instrument virtuel "comprenne" (reçoive les messages) en sysex. Je n'ai rien vu de tel, sauf pour ce qui est de charger/exporter des banques de son (comme pour le Prophet-V, en restant chez Arturia).
    Comme un message sysex est constitué de 2 "trains" d'info (pour les CC assignables, 1 seul de 7bit donc "que" 128 valeurs), cela te donne 128x128 valeurs (=paire de données MSB/LSB) = 16384 valeurs = 214 = 14bit.
    Il suffirait alors de passer par un "device panel" sous Cubase (créé ou déjà dispo) pour avoir un contrôle gérant du sysex pour ton cutoff, par exemple.

    Le Sysex donc? Je sais à peine ce que c'est mais faudrait voir?

    serious sam a écrit:J'ai un plan, Franco... un peu bidouille, comme tu les aimes !
    Par contre, je ne sais pas si c'est transposable sur l'ARP 2600V ; je l'ai expérimenté avec Omnisphere.
    Il est question d'utiliser le contrôle de pitch-bend en annulant son action habituelle et en l'affectant (via le routing de modulation) vers le cutoff du filtre. Tu peux même - pour plus de confort - ouvrir ton clavier et désenclencher (de la bidouille, je t'avais dis !) le retour au centre forcé de la molette de pitch bend... déjà testé avec succès !

    Ouais ok la molette de pitch bend, mais c'est un peu fastidieux et en plus si je dois ouvrir mon tout nouveau clavier maître et aller faire je ne sais trop quelle manipulation physique à l'intérieur. Pfiouu! J'suis pas chirurgien moé!

    serious sam a écrit:Tout ça dépend en fait de la programmation du plugin.
    Je viens de faire le test avec Omnisphere : un changement de timbre parfaitement continu... et sans utiliser l'intéressant paramètre "smooth" de la vue détaillée de la section de modulation !
    Avec le MiniMonsta, par contre, j'ai exactement le même résultat que toi.

    À ce niveau je peux conclure que certains développeurs, ça semble être visiblement le cas chez Spectrasonics et ça semble être le cas chez Propellerhead, semblent masquer les marches d'escaliers abruptes avec un « lissage ». Ce qui fait que tout est contrôlé de façon standard par MIDI 0-127 mais qu'un certain « algorithme de contrôle » ( enfin vous voyez ce que je veux dire? ) fait en sorte de masquer les effets d'escaliers numériques pas très jolies. Donc à ce niveau là, je trouve curieux que d'autres développeurs comme Arturia ou GMedia/GForce semblent ne pas avoir fait le travail atténuer ces « marches d'escaliers » lorsque l'on contrôle leur produit via contrôleur MIDI. Ceci dit, en utilisant la souris et l'équivalent du « clique droit ( ou clique gauche + shift ) » on obtient toujours des mouvements fluides sur n'importe quel VSTi.

    Je n'avais jamais eu de contrôleur MIDI avant il y a 2 semaines. Je me suis toujours porté très bien avec la souris mais je me disais, wouhahhh ça va être super de contrôler les cutoffs avec mes doigts, avec un potentiomètre, comme sur de « vrais » synthés et bien... pouf, je désenchante un peu à ce niveau car visiblement, à moins d'autres astuces claires nettes et précises, à moins d'investiguer les quelques autres réponses qui m'ont été données et de les trouver concluantes, ça semble vraiment impossible Bernard, hein? Au moins je me console avec Reason qui réagit de la même façon que le contrôle se fasse au potard ou à la souris.

    Mais bon je me permet encore d'espérer un peu car des réponses ( un peu floues à mon goût ) comme celles proposées par serious sam de MixScape MAO trainent encore sur la question. Ou par exemple, aussi sur SampleStation :

    :sinner: a écrit:Tu parle de la résolution de la course. Tu as le choix entre 12, 14 bits par exemple... Log ou Exp, etc. Malheureusement un contrôleur lui ne se régle pas - il transmet les données MIDI et son travail s'arrête là. Donc c'est au DAW d'interpréter et donc de configurer la résolution. C'est réglable dans ces derniers mais je ne suis pas sûr que tous le permettent et souvent c'est une fonctions cachée. Live par exemple est assez libre de ce côté, Numerology 2 ausssi à cette fonction de config.

    Alors là, est-ce que ça impliquerait que je pourrais faire en sorte que les contrôles MIDI en course de 0-127 standard émis par mon MPK88 soit via Cubase converti en je ne sais trop quoi, et Un ARP 2600 V, contrôlé par une piste MIDI de Cubase accepterait le mystérieux changement de contrôle et aurait une réaction où le contrôle serait fluide.

    Et une autre réponse qui y va avec MidiOX :

    sketch a écrit:Salut, je ne sait pas si ça va être trés utile ce que je dit :

    Quand je voulais avoir une montés bien fluide avec un highpass ou autre j'assignais un potard de ma er-1 qui émet du NRPN (0 a 16256) et le convertissais en CC via midiox.

    Parceque avec mon nanokontrol il y à aussi ces "paliers" et le signal midi est aussi du CC a la base.

    Peut être que tout dépend de la configuration du potard a l'origine et qu'il faut un signal midi en NRPN pour une plus grande précision ? Confused

    Pfiouuu! La molette de pitch bend bidouillée de l'intérieur, le Sysex, les courses NRPN converties par Midiox, les courbes log et exp, les fonctinos cachées, Pfiouuuu, vous m'excuserez mais je fais naufrage, je suis engloutis momentanément par ces diverses réponses qui semblent partir dans tous les sens!



    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Mar 6 Avr 2010 - 15:41

    Hello franco,

    Joli le Damius, mais quel utilisateur de virtuel veut bien assigner plus de 128 paramètres ?
    sur les niveaux, les 14 bits auraient été bien plus utiles

    bon, tous ces conseils sont bien beaux, mais entre faucon et yaka, on a le choix de laisser tomber ...

    - l'astuce du pitchbend n'est pas applicable à TA question (je ne sais pas pour l'ARP, mais le Moog modular n'a pas cette entrée dans sa matrice de modulation, tu le sais mieux que moi Wink ) J'ai vérifié avec succès sur le Zebra, mais cela ne te donne qu'un seul contrôleur et tu sacrifies le pitchbend (autant physiquement parcequ'il faut péter le ressort, que fonctionnellement puisqu'il faut débrayer le paramètre PB si tu ne veux pas que ton son se détune quand tu manipes le filtre).

    - les sysex en temps réel pour jouer de la musique, c'est assez rapide comme flux ? quand on te dit "il suffirait alors..." je ne trouve pas ça très serieux

    - le changement de timbre dans Omnisphere, j'ai rien compris

    - les évolutions exponentielles, génial : mais il est "pas sûr"... moi non plus. Pourtant un exemple concret aurait été bienvenu

    - quant à l'intervenant qui dit avoir testé cette montée fluide en bidouillant des NRPN... là c'est une affirmation qui m'étonne

    bref Franco, voilà, tu as fait de moi le vilain canard qui se moque de ses camarades... va tous leur dire que je ne suis pas si mauvais que ça en vrai

    affraid

    usob solina
    L'incontournable

    Nombre de messages : 487
    Localisation : France
    Date d'inscription : 02/07/2005

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  usob solina le Mar 6 Avr 2010 - 17:08

    Hon hon ! Regardez cette page :

    http://music.firekarma.com/tech/show_tech.php?id=4

    Il faut envoyer les deux mesasges de nrpn donnant le numéro du contrôle, puis deux autres messages (data msb et data lsb) donnant, eux, la valuer prise par ce contrôle. Ce qui permet bien une plage de valeur étendue par rapport au 0-127 d'un contrôleur MIDI standard.

    Ex: pour tout contrôleur NRPN, l'amplitude maximale est bien de 127*127 valeurs. En effet, une fois envoyé le numéro de contrôle avec les NRPN MSB et LSB, on envoie la valeur du contrôle avec les data MSB (CC 6) et LSB (CC 38). Donc si je mets le CC 6 à la valeur 1, je le CC 38 peut prendre les valeurs de 0 à 127, puis si je passe le CC 6 à 2, le CC 38 a de nouveau un amplitude de 128 valeurs.

    C'est assez clair ou pas trop embrouillé ?

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Mar 6 Avr 2010 - 17:47

    bounce c'est beau ça !!

    tu as testé ?

    le principe c'est clair : les CC6 et 38 sont donc réservés à ces octets, ça c'est une info !!,
    mais pas très concret pour l'instant quand tu dis "il faut" "on envoie" ...

    sur mon moog, les 128 valeurs du CC6 balaient toute la plage du cutoff, et le CC38 n'a aucun effet (je le fais avec Cubase, car là avec un seul bouton du contrôleur, je ne vois pas comment envoyer à la fois le numéro du NRPN + les 2 CC ... scratch )

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Franco L.M le Mar 6 Avr 2010 - 23:42

    ehgdae a écrit:quel utilisateur de virtuel veut bien assigner plus de 128 paramètres ?
    sur les niveaux, les 14 bits auraient été bien plus utiles

    Voilà c’est ce que je pense ! Habituellement, du moins d’après ma très jeune « carrière » de « contrôliste », on aime bien pouvoir contrôler tout au plus une douzaine de paramètres. 128 potentiomètres associés à 128 contrôleurs je trouve ça bien suffisant. Cependant la résolution du contrôle en 128 valeurs, ça, en revanche, je ne trouve pas ça terrible. Du moins, c’est pas terrible quand ça s’entend. Il reste que même si ça ne s’entend pas (phénomène de lissage comme sur Reason voire Omnischpere d’après serious sam de MixScape MAO) ça ne peut être aussi précis. Si on faisait un sondage du genre :

    -Souhaitez-vous avoir plus de 128 contrôles assignables ?
    ou
    -Souhaitez-vous avoir plus de 128 valeurs de niveaux de contrôle à propos de la course d’un contrôleur tout en étant limité à 128 contrôles assignables ?

    Sans doute que la deuxième réponse serait bien populaire. Surtout si les gens écoutent les démonstrations du genre de celles que j’ai proposées :

    Franco L.M a écrit:Afin que tout le monde puisse entendre ce que je critique et ce que je tente d’atteindre, écoutons un premier exemple faisant entendre un balayage du cutoff (avec un certain niveau de résonnance) le tout contrôlé par un potentiomètre rotatif infini de mon MPK88 de façon standard via les 0-127 valeurs MIDI. L’extrait sonore fait entendre une onde en dent de scie. Lorsque ça commence le filtre est pleinement ouvert, 18 877 hertz , équivalent à la valeur 127 sur l’affichage rétro éclairée de mon MPK88 et lorsque l’extrait se termine on avoisine la fréquence de 1419 hertz, équivalent à la valeur 90.

    Écoutons :

    Balayage de 18 877 hertz ( 127 ) à 1419 hertz ( 90 )

    Exemples imagées de cet extrait ( Si vous ne voyez pas clairement les images, cliquez dessus où affichez-les dans une nouvelle fenêtre ):
    ( J’utilise mon bouton « 3 » que j’ai associé par détection au cutoff )


    Voici comment est illustré mon geste d’automatisation :


    On remarque bien et on entend bien les effets de marches d’escalier dans le balayage du cutoff. Maintenant :

    Ecoutons un exemple similaire où le cutoff a été automatisé cette fois par la souris via le clique droit (ou via click gauche + en appuyant sur Shift, ce qui revient au même) :

    Balyage Cutoff plus fluide via Clique Droit

    Les sauts par « escaliers » ne sont pas vraiment apparents ici, nous obtenons une descente plus progressive et plus fluide.

    ehgdae a écrit:l'astuce du pitchbend n'est pas applicable à TA question (je ne sais pas pour l'ARP, mais le Moog modular n'a pas cette entrée dans sa matrice de modulation

    Idem pour le ARP semble-t-il de mon côté.

    ehgdae a écrit:- les sysex en temps réel pour jouer de la musique, c'est assez rapide comme flux ?

    Aucune idée, mais il est vrai qu’à travers mes recherches, et pas que sur les 6 sites où j’ai posé ma question, le terme du sysex revient. Je ne connais pas tellement ce mode de contrôle mais je sais qu’apparemment il est davantage prise de tête que le MIDI. Déjà qu’on en a pleins les bras avec le MIDI parfois…

    ehgdae a écrit:quand on te dit "il suffirait alors..." je ne trouve pas ça très serieux

    Ouais, moi j’ai toujours un peu peur des « il suffit de » car souvent ça présage une réponse pas trop détaillée. Mais ceci dit, je connais serious sam sur MixScape MAO, je connais son sérieux, il gère pas mal de trucs, je n’en veux absolument pas à personne de faire des réponses un peu vagues, évasives, qui manque d’exhaustivité, des réponses incomplètes, qui ne sont pas tellement démonstratives, des réponses qui, en même temps, ne verse pas trop dans les hautes sphères des explications théoriques. Je le répète, je comprends très bien que les gens puissent ne pas avoir trop de temps, puissent me trouver un peu teigneux, fatiguant, ou que les gens puissent n’avoir qu’un soupçon de réponse à me donner. Moi, dans le désespoir, je m’accroche à n’importe quelle bouée !

    ehgdae a écrit:- le changement de timbre dans Omnisphere, j'ai rien compris

    C’est tout simple. Ce que Serious Sam de MixScape MAO voulait dire…

    serious sam a écrit:Tout ça dépend en fait de la programmation du plugin.
    Je viens de faire le test avec Omnisphere : un changement de timbre parfaitement continu... et sans utiliser l'intéressant paramètre "smooth" de la vue détaillée de la section de modulation !
    Avec le MiniMonsta, par contre, j'ai exactement le même résultat que toi.

    …c’est qu’en contrôlant l’Omnsiphere (qui est un VSTi de chez Spectrasonics, je présume que tu sais), il n’entendait pas de marche d’escalier au niveau du timbre, c'est-à-dire au niveau du déplacement de la fréquence de coupure du filtre et ce, même dans un contexte de contrôle MIDI 0-127 standard. Comme je le disais plus haut, chez Propellerhead (Reason) et visiblement, d’après ce que m’indique mon ami Serious Sam, chez Spectrasonics (Omnisphere) aussi, les mouvements des potentiomètres virtuels contrôlé par des potentiomètres physiques via le MIDI 0-127 standard ne causent pas de « marche d’escalier. Ces deux constructeurs doivent avoir codé leur truc de manière à ce que les « marches d’escaliers » soient lissées. Je n’ai peut-être pas les termes exacts pour décrire la chose, mais je crois que vous me comprenez les amis?

    ehgdae a écrit:- les évolutions exponentielles, génial : mais il est "pas sûr"... moi non plus. Pourtant un exemple concret aurait été bienvenu

    Effectivement, le membre sinner de SampleStation n’a pas été bavard sur le coup.

    ehgdae a écrit:- quant à l'intervenant qui dit avoir testé cette montée fluide en bidouillant des NRPN... là c'est une affirmation qui m'étonne

    Bah, tu vois, Bernard, le message de Usob Solina qui suit va dans le sens de son avant dernier message et va dans le sens de ce message de « l’intervenant » soit sketch de SampleStation qui affirme qu’il y a de quoi à faire avec les NRPN, NRPN que tu condamnais jusqu’à date à une fonctionnalité permettant d’avoir plus de contrôleurs assignés mais ne permettant pas plus de « résolution » dans le contrôle. Là avec Sketch, ça fait 1, avec Usob Solina, ça fait 2 personnes qui affirment que les NRPN pourraient devenir ma planche de salut ! Ça je l’avais supposé avant même d’écrire ce message clarifié. Le problème, je m’y attendais, c’est que les réponses ne me semblent pas encore assez démonstratives pour moi. (Je répète que je n’en veux pas à personne sur ce plan ! Je suis peut-être tannant en répétant ça, mais j’aime mieux être lourd avec ça que de donner l’impression que je pointe du doigt des gens qui s’impliquent, ma foi, bénévolement ! ).

    Donc les NRPN peuvent, dans ce thread renaître de leur cendre, et hop, c’est reparti. J'ai un phénix et il s'appelle NRPN…

    usob solina a écrit:Hon hon ! Regardez cette page :

    http://music.firekarma.com/tech/show_tech.php?id=4

    Il faut envoyer les deux mesasges de nrpn donnant le numéro du contrôle, puis deux autres messages (data msb et data lsb) donnant, eux, la valuer prise par ce contrôle. Ce qui permet bien une plage de valeur étendue par rapport au 0-127 d'un contrôleur MIDI standard.

    Ex: pour tout contrôleur NRPN, l'amplitude maximale est bien de 127*127 valeurs. En effet, une fois envoyé le numéro de contrôle avec les NRPN MSB et LSB, on envoie la valeur du contrôle avec les data MSB (CC 6) et LSB (CC 38). Donc si je mets le CC 6 à la valeur 1, je le CC 38 peut prendre les valeurs de 0 à 127, puis si je passe le CC 6 à 2, le CC 38 a de nouveau un amplitude de 128 valeurs.

    Merci Usob Solina ! Yeah ! Je sens qu’il va pouvoir enfin se passer quelque chose avec ces NRPN !

    usob solina a écrit:C'est assez clair ou pas trop embrouillé ?

    C’est pour moi, dans le contexte d’une situation où je veux simplement contrôler le cutoff du ARP 2600 V avec NRPN afin d’obtenir une meilleure résolution de contrôle, assez clair mais en même temps un peu embrouillé, visiblement Bernard, semble être dans ce même brouillard que moi.

    Je vais tenter de te comprendre Usob Solina. Appliquons ça, s’il vous plait, à une situation physique, terrestre, voire une situation du terroir, vous sentez l’odeur du fumier ?

    -Je veux contrôler via NRPN le Cutoff du ARP 2600 V. Tu me dis :

    usob solina a écrit:Il faut envoyer les deux mesasges de nrpn donnant le numéro du contrôle

    Ces deux numéros correspondent aux LSB et au MSB :



    Une question : comment je fais pour savoir les numéros LSB et MSB du cutoff du ARP 2600 V ? Je dois sans doute pas improviser des numéros ? Ils doivent bien avoir des numéros définis ? Serious Sam, sur MixScape MAO semblait m’indiquer qu’il fallait se référer au manuel du ARP 2600 V pour connaître cela, un peu comme on se réfère à la MIDI Implementation Charts de Reason pour connaitre les CC des fonctions de Reason dans un contexte ReWire. Cependant, quand je regarde dans le manuel du ARP 2600 V sur le site Arturia, il n’est pas du tout question de NRPN, même en faisant une recherche sur le PDF avec les termes NRPN, ça donne 0 résultat !

    Bref, supposons que j’ai trouvé les deux numéros ( LSB et MSB ) représentant mon cutoff. Je les inscris je suppose ET sur le ARP 2600 V ET dans la fenêtre d’édition d’un potentiomètre rotatif infini de mon clavier MPK88 ? Sinon, que dois-je faire? Ensuite tu me dis :

    usob solina a écrit:puis deux autres messages (data msb et data lsb) donnant, eux, la valuer prise par ce contrôle.

    Ok, je comprends qu’ici on fixe la « plage », l’étendu, en tant que musicien je dirais « l’ambitus » de la course de contrôle, et je trouve ça génial. Cependant, je les « envoie » à partir de où ces deux autres MSB et LSB, et où dois-je les envoyer ? C’est ici où les « il suffit de » commence à me faire peur, vous me suivez ?

    En effet, une fois envoyé le numéro de contrôle avec les NRPN MSB et LSB, on envoie la valeur du contrôle avec les data MSB (CC 6) et LSB (CC 38).

    Ah tiens, des nombres nouveaux et en CC en plus « (CC6) / (CC38) ». Pourquoi parles-tu de ces deux nombres CC ? Sont-ils arbitraires, suis-je supposé de connaitre leur implication, sont-ils compris dans le « il suffit de » qui me fait peur ? HAHA !

    usob solina a écrit:Donc si je mets le CC 6 à la valeur 1, je le CC 38 peut prendre les valeurs de 0 à 127, puis si je passe le CC 6 à 2, le CC 38 a de nouveau un amplitude de 128 valeurs.

    Ce qui est frustrant aussi c’est de voir des « Donc » qui présuppose que l’on a pleinement pigé ce qui précède, ce qui vous vous en rendez compte n’est visiblement pas mon cas. DONC ( hihi ) sur ta dernière phrase, je suis largué Usob Solina et je retourne à mon naufrage ! Pourtant je sens que la bouée n’est pas loin !

    ehgdae a écrit:le principe c'est clair : les CC6 et 38 sont donc réservés à ces octets

    Le principe est clair? Humm pas pour moi. À « ces octets » ? Pfiouuus quels octets. Ah là là, pourquoi je n’ai pas votre facilité de compréhension et d’adaptation !

    Je tiens à vous remercier tous cependant. Le problème est pointu, je n’en suis qu’à mes premières armes avec un clavier maître ( depuis 2 semaines ) et vous donnez de votre temps bénévolement à cette question que seul moi ou presque a visiblement posé sur tout l'internet. J’ai fait des recherches sur plusieurs forums ( francophone et anglophone ) et ce n’est pas une question récurrente, ce qui d’ailleurs m’étonne !

    Allez, au plaisir de lire la suite ! Merci !

    PS: Si jamais l'envie vous prend de faire un beau petit tuto vidéo clair net et précis sur cette question, n'hésitez pas, je me l'écouterais en boucle, héhé. Sinon, à partir du moment où je vais pleinement piger l'affaire, ou du moins la piger suffisamment pour concrètement arriver à mes fins, vous pouvez être certain que c'est un sujet qui figurera dans ma liste prioritaire des sujets à mettre en tutoriel! La plupart de mes tutos sont en fait des réponses que je me fais moi-même. Réponse nourrie par de gentilles interventions comme celle qu'on y voit ici et ailleurs.


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  ehgdae le Mer 7 Avr 2010 - 2:11

    J'ai un phénix et il s'appelle NRPN
    espérons qu'il va se débarrasser de ses cendres, alors essayons ...

    comment je fais pour savoir les numéros LSB et MSB du cutoff du ARP 2600 V ? Je dois sans doute pas improviser des numéros ? Ils doivent bien avoir des numéros définis ?
    je ne pense pas qu'ils soient définis par le constructeur, ce n'est déjà pas toujours le cas des CC répertoriés. Par contre, prends la chose dans l'autre sens : défini un numéro de NRPN dans l'éditeur de ton clavier (peu importe lequel) et fais un Midi Learn sur l'ARP : ctrl - clic droit sur le cutoff et coche les 2 cases "active" et "NRPN", ensuite dès que tu bouges le bouton, les numéros des 2 octets MSB et LSB vont s'afficher dans cette fenêtre de l'ARP (mais peu importe ces numéros, pourvu qu'il n'y ait pas 2 fois les mêmes sur des contrôleurs différents)

    voilà pour le numéro de contrôle

    Le principe est clair? Humm pas pour moi. À « ces octets » ? Pfiouuus quels octets.
    Il y a donc les 2 premiers octets LSB et MSB liés au numéro de contrôle comme on vient de voir. Ces 2 autres octets, également nommés LSB et MSB (pour Least et Most Signifiant Byte : octets de poids faibles et forts dirions-nous) et qui sont obligatoirement les numéros 6 et 38 (justement des RPN puisqu'ils sont Répertoriés et qu'on appelle communément CC pour Contrôle Continu) sont donc réservés aux 128 x 128 valeurs (moins les redondances sur les 0 peut-être) comme l'a expliqué Usob Solina : à savoir, le contenu d'un octet multiplié par le contenu de l'autre octet, chacun allant de 0 à 127. Ceci fait notre bonheur. Mais je n'ai toujours pas compris la manip pour les envoyer à partir du contrôleur (à qui on a déjà affecté son NRPN) scratch ...

    peut-être une piste : passer par un câble MIDI virtuel comme MIDI-YOKE, LOOPB1, VIRTUALMAPLE, SONY VIRTUAL MIDI ROUTER ... à tester

    cette question que seul moi ou presque a visiblement posé sur tout l'internet. J’ai fait des recherches sur plusieurs forums ( francophone et anglophone ) et ce n’est pas une question récurrente, ce qui d’ailleurs m’étonne !
    non, ce n'est pas étonnant : là tu es dans une situation analytique avec ton nouveau clavier, et ton tempérament de tutorialiste te conduit à cette découverte fâcheuse. Mais on peut parier qu'en situation de jeu live, on n'est amené que rarement à bouger le cutoff suffisamment lentement pour s'en rendre compte, en tout cas par rotation d'un codeur ou glissement d'un curseur. Les mouvements de cutoff sont souvent programmés (enveloppe, LFO, automation, ...) et dans ce cas l'évolution est parfaitement fluide, ce qui limite l'intérêt pratique de ta préoccupation.

    __________________________________________________________________________

    PS :

    en fait ce que dit Usob Solina n'est pas clair du tout, désolé :
    on envoie la valeur du contrôle avec les data MSB (CC 6) et LSB (CC 38). Donc si je mets le CC 6 à la valeur 1, je le CC 38 peut prendre les valeurs de 0 à 127, puis si je passe le CC 6 à 2, le CC 38 a de nouveau un amplitude de 128 valeurs
    "ON envoie" "JE mets le CC6 à la valeur 1" "JE passe le CC6 à 2" ... : ceci laisse clairement entendre que c'est l'utilisateur qui dot faire cela ! Or c'est le bouton qui doit inscrire les valeurs dans ces 2 octets en fonction de sa position.


    usob solina
    L'incontournable

    Nombre de messages : 487
    Localisation : France
    Date d'inscription : 02/07/2005

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  usob solina le Mer 7 Avr 2010 - 10:15

    Désolé, ce n'est pas facile à expliquer ! De plus, je ne connais pas l'instrument virtuel dont il est question. J'avais écris un tutoriel pour FLStudio qui gère les NRPN de façon transparente, je vais essayer ici de la transposer.

    Le NRPN sont utilisés pour contrôler certains paramètres (ils sont très variables d'un appareil MIDI à l'autre). Il s'agit d'envoyer successivement 3 ou 4 CC : 99 (data MSB) puis 98 (data LSB) puis 38 et/ou 6 (data entry). Difficile de gérer l'envoi de tant de messages !

    Ça, c'est ce qu'on avait déjà dit ! 99 et 98 pour le paramètres à contrôler, 38 et 6 pour fixer la valeur de ce paramètre.

    Dans ta capture d'écran, tu sembles pouvoir assigner un NRPN aux paramètres de l'Arp, c'est bien ça ? De plus, ton scan du manuel de ton contrôleur MIDI me donne la réponse finale (sonnez trompettes !). Je continue sur mon tutoriel :

    Chaque NRPN a un numéro de code égal à (valeur du CC99+128) + valeur du CC98.

    Donc, dans ton Arp, assigne à un paramètre, par exemple la fréquence de coupure du filtre, CC99 MSB = 1 et CC98 LSB = 99, OK ? Dans ton contrôleur, le NRPN correspondant aura donc le numéro suivant :

    (1*128)+99 = 227

    Et normalement, cela devrait fonctionner...

    Ca fonctionne avec ma SBLive, mon Audigy et ça fonctionne aussi avec la Roland MC303 (un gars avait testé pour moi).

    usob solina
    L'incontournable

    Nombre de messages : 487
    Localisation : France
    Date d'inscription : 02/07/2005

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  usob solina le Mer 7 Avr 2010 - 10:18

    "ON envoie" "JE mets le CC6 à la valeur 1" "JE passe le CC6 à 2" ... : ceci laisse clairement entendre que c'est l'utilisateur qui dot faire cela ! Or c'est le bouton qui doit inscrire les valeurs dans ces 2 octets en fonction de sa position.

    Quand tu tourne un potard sur un surface de contrôle ou dans un logiciel MIDI, les CC sont masqués mais ce sont bien les mêmes types de messages qui sont transmis.

    Contenu sponsorisé

    Re: Contrôle MIDI plus précis que 0-127 c'est possible?

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:02


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 23:02