Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Partagez

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  Franco L.M le Lun 15 Juin 2009 - 20:31

    Oui Bernard, mes tests reprennent la logique des exemples que tu avais posté. Je t'avais dit que j'allais faire mes propres tests suivant ceux que tu avais posté. Ce que j'ai fait. Je ne fais que partager le fruit de mes expériences sur le thread en question.

    Maintenant, pour répondre à ta question, je vais me citer moi-même qui répondait sur un autre forum ici où j'avais ouvert le même sujet sur la profondeur de bit :

    francolamuerte a écrit:L'effet de la troncature (32/24 bit vers 16 bit) pourrait s'entendre dans ce contexte réaliste par exemple :

    Suppose ta piste mastering en 32 bit. Suppose que tu fais un très long fade out à la fin. Suppose que tu exportes en requantifiant ton signal en 16 bit pour gravure CD. Suppose qu'à l'écoute tu places ton volume très fort, suppose même que pendant le fade out de la fin, tu augmentes encore un peu le gain de ton ampli.

    Et bien il y a de gros risque lors du fade out, alors que le volume décroit en intensité, que tu puisses commencer à entendre la distorsion générée par la troncature provenant de la requantification 32 bit vers 16 bit.

    Avec le dithering, nous pourrions éventuellement percevoir le «bruit» qu'il génère, mais comme ce bruit est toujours au même niveau, comme il est présent sur tout le morceau, comme il n'est présent que dans les très hautes fréquences et que son amplitude est considérablement faible, sa présence est franchement beaucoup moins gênante que la distorsion de la troncature qui apparait à certains endroits, qui peut être moins présente à certains autres, très présente enfin à certains moments.

    Bref, le dithering apporte une stabilité sonore; un bruit continuel sera sans doute toujours moins gênant (parce que stable, l'oreille « s'y fait ») que les distorsions numériques apparentes lorsque les niveaux de dB sont faibles. Je présume que l'on juge le bruit du dithering comme « le moindre mal » et qu'il dérange moins l'oreille que la distorsion provenant de la quantification. C'est mon explication, faudrait valider cette réflexion par des pros.

    Évidemment mon exemple, et l'exemple que tu as donné (duquel je me suis inspiré) fait entendre les effets de la quantification avec et sans dither dans un contexte «extrême» et un peu irréaliste. Mais je crois que dans les deux cas, ça a le mérite de mettre en évidence ce phénomène.

    Smile

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  ehgdae le Lun 15 Juin 2009 - 21:02

    Bref, le dithering apporte une stabilité sonore; un bruit continuel sera sans doute toujours moins gênant (parce que stable, l'oreille « s'y fait ») que les distorsions numériques apparentes lorsque les niveaux de dB sont faibles. Je présume que l'on juge le bruit du dithering comme « le moindre mal » et qu'il dérange moins l'oreille que la distorsion provenant de la quantification. C'est mon explication
    oui, je pense que tu as raison sur cette différentiation "son continu - son discontinu".
    Merci pour tous tes superbes tutos, voilà encore une occasion pour le rappeler !

    @+

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  Franco L.M le Lun 15 Juin 2009 - 21:19

    Héhé, merci, merci, mais ici c'était pas vraiment un tuto ( je ne l'ai d'ailleurs pas placé dans mes tutos), c'est qu'une simple démonstration sonore ( d'ailleurs très pompée sur l'exemple que tu as placé et qui m'a bien ouvert les oreilles).

    Toi aussi tes explications, interventions, et tutoriels sont vraiment très enrichissants!



    Ah oui Bernard, je voulais aussi revenir sur un truc sur lequel tous les deux semblions s’accorder :

    Franco L.M a écrit:Au fond, comme le dither n'est, il me semble que du bruit, est-ce qu'on ne pourrait pas envisager d'ajouter à des décibels très basses et dans un spectre assez aigu une onde de bruit blanc filtrées avec un EQ à phase linéaire, hum hum plutôt que d'appliquer un plugin de dither ? ).

    ehgdae a écrit:oui, et on peut aussi s'arranger pour toujours maintenir le signal au-dessus d'un certain seuil ...

    D’après l’ingénieur de mastering Bob Katz ( rien de moins) nous sommes dans l’erreur d’avoir pensé ça Bernard.

    Tiré de son livre Mastering Audio : The Art and the Science (que je n’ai pas encore tout lu mais survolé, quelle brique !), on peut y voir certains petits encarts sympathiques illustrant certains mythes. L’un de ces mythes indiqué en page 51 orange sur blanc par Bob Katz indique :



    Maintenant faudra que je puisse lire en détail pourquoi ce n’est pas la même chose. Si vous avez déjà des pistes, je suis preneur!

    Smile


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  ehgdae le Lun 15 Juin 2009 - 22:30

    Si mister Bob Katz le dit, c'est que c'est vrai...
    dis donc, tu as de bien bonnes lectures toi
    (moi je suis dans le dernier Stephen King arf arf)

    kx77free
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 794
    Date d'inscription : 04/09/2005

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  kx77free le Jeu 25 Juin 2009 - 18:01

    Salut,

    Un petit secret.

    Dans pas mal de mes plugins, j'injecte du bruit blanc à un niveau extrêmement faible pour éviter les valeurs continues, c'est simple et très efficace.
    Cela permet d'éviter une surconsommation de CPU avec certains codes DSP.
    Comme dans la plupart des structures de synthés, il y a un générateur de bruit, cela m'évite de rajouter un générateur de valeurs aléatoires dans mes modules... J'aime bien que les solutions techniques restent simples.

    Je trouve cela plutôt assez drôle de devoir rajouter du souffle.

    a+

    ehgdae
    Retenez moi ou je poste encore !

    Nombre de messages : 1405
    Age : 57
    Date d'inscription : 15/12/2006

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  ehgdae le Ven 21 Jan 2011 - 11:36

    Petit retour en arrière :

    Pour info : on enregistre habituellement en 24 ou 32 bits pour profiter pleinement de la qualité de traitement des plugs-ins, mais les formats d'écoute de musique (CD, mp3, etc ...) sont habituellement en 16 bits. Lorsqu'on passe de l'un à l'autre, on perd donc les informations soit sur 8 soit sur 16 bits. Or c'est là que se trouvent les infos lorsque le son est à ses niveaux les plus faibles. Donc dans ces moments calmes, la musique se transforme en discours extra-terrestre. Lors de la conversion de 24 (ou 32) bits en 16 bits (et seulement à ce moment-là !) le dithering consiste à injecter un signal suffisamment fort, mais dans des fréquences inaudibles pour ne pas gêner l'auditeur : ainsi, on "occupe" les bits restants (ceux qui ne sont pas tronqués) et la musique reprend sa fine splendeur

    Voilà une bien belle connerie que j'ai écrite là (où avais-je la tête ? ... )
    Dire que les 8 bits tronqués contiennent à eux seuls des informations (celles qui seraient perdues lors de la conversion) est fondamentalement faux. Car ceci laisse supposer qu'il y aurait une information sur 16 bits et une information sur les 8 bits tronqués. Or l'ensemble des 16 bits comme l'ensemble les 24 bits ne contiennent chacun qu'une seule information, à savoir un nombre. Ce nombre représente le niveau de l'onde pour l'échantillon considéré. La conversion consiste à effectuer une mise à l'échelle d'une valeur comprise en 0 et 2^24 vers une valeur comprise entre 0 et 2^16. Si le résultat de la conversion donne une valeur entière, la mise à l'échelle est parfaitement juste. Mais si la conversion donne une valeur décimale, celle-ci est arrondie à la valeur entière la plus proche (car ces formats sur 16 et 24 bits ne gèrent que des nombres entiers), ainsi la mise à l'échelle est légèrement faussée (et ce dans un rapport proportionnellement de plus en plus élevé à mesure que la valeur convertie est plus petite). Donc si quelque chose est perdu lors de la conversion, c'est la précision du signal liée à ces arrondis et non une information qui serait contenue dans ces 8 bits (et le signal est par conséquent dénaturé de façon plus importante dans les niveaux faibles). Ce à quoi on remédie en appliquant ce fameux dithering. Mais de toute manière, le passage au 24 bits généralisé va bientôt rendre obsolète l'utilisation du dithering...

    @+

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  Franco L.M le Ven 21 Jan 2011 - 12:01

    Yes !


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    Ehma
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 547
    Localisation : Mons (Belgique)
    Date d'inscription : 03/03/2005

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  Ehma le Lun 31 Jan 2011 - 9:51

    ehgdae a écrit: Mais de toute manière, le passage au 24 bits généralisé va bientôt rendre obsolète l'utilisation du dithering...
    Je ne pense pas qu'il sera supprimé, pour des raisons de conversion des longs passages à 0 sont mal pris par les systèmes de convertion. Ce petit bruit, aussi infime et inaudible soit-il, sera toujours là.

    Euh on parle de dithering ou aliasing ?

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  Franco L.M le Lun 31 Jan 2011 - 10:58

    Dithering.


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

    Contenu sponsorisé

    Re: Aliasing: Freq. d'échantillonnage : Ça s'entend ?

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:17


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc 2016 - 7:17