Comment fabriquer sa propre TalkBox

    Partagez

    Franco L.M
    Réponse à tout

    Nombre de messages : 538
    Age : 38
    Localisation : Trois-Rivières ( Québec- Canada )
    Date d'inscription : 19/05/2007

    Comment fabriquer sa propre TalkBox

    Message  Franco L.M le Mer 19 Nov 2008 - 5:31



    Je vous propose ici de vous construire une TalkBox maison avec très peu de moyen. Dans mon cas, elle m’a coûté carrément la faramineuse somme de 0 $. J’illustre mon tuto avec des photos et je vous donne un lien plus bas pour entendre un exemple sonore que j’ai enregistré avec ma propre TalkBox maison.

    Les matériaux utilisés que vous choisirez peuvent très bien différer des miens, en autant que certains principes soient conservés. Voici premièrement la liste des éléments dont vous aurez besoin :

    -Un speaker ( j’utilise le speaker d’un vieux radio )
    -Un tube en plastic mou d’environ 1 cm de diamètre et d’une longueur d’environ 2 mètres ( j’utilise un bout de tube de réchaud de piscine )
    -Une coupole tout juste de la grosseur du speaker. ( j’utilise une coupole de tourelle à CD vierge )
    -Un bac relatif à la grosseur du speaker choisi.
    -Si le speaker n’est pas auto fourni par son propre ampli, il vous faudra un amplificateur.
    -Une source sonore riche en harmonique : synthétiseur hardware comme software, guitare ou basse électrique passée dans de la disto etc. ( J’utilise le Minimoog V d’Arturia, le Subtractor de Reason peut très bien faire l’affaire aussi )
    -Des ciseaux, des tournevis, du ruban adhésif étanche très collant et solide, enfin, le cas échéant un dénudeur de fil.

    1-La Radio

    Il faut tout d’abord se trouver un speaker fonctionnel. Vous pouvez regarder dans votre cave ou dans votre grenier. Vous pouvez prendre n’importe quel speaker de n’importe quel grosseur. Bien qu’un speaker assez petit ( mais puissant ) est recommandé. Moi j’avais cette vieille radio des années 60 dans ma cave. :



    2-Éventrer la radio

    J’ai éventré cette vieille radio pour aller extraire le précieux speaker qu’elle contenait. Sur la photo on voit l’intérieur de la radio avec le speaker enlevé. J’ai utilisé un tournevis pour extraire le speaker :



    3-Extraire le speaker

    Voici donc le petit haut-parleur ( speaker ) que contenait cette radio. On peut voir les deux fils des bornes négatives et positives ( fil jaune et fil noir ). J’ai simplement coupé ces fils avec des ciseaux et je les ai dénudé avec un dénudeur. Mais si vous utilisez un speaker auto alimenté par son propre amplificateur ( genre speaker de PC ) ne coupez pas ces fils. Faites simplement sortir le speaker de sa boite tout en conservant les connexions.



    4-Trouver un tuyau

    Il faut trouver un tuyau d’environ 2 mètres de long ( remarquez plus court ou plus long ça doit bien fonctionner quand même ) avec un diamètre d’environ 1 cm de large. Idéalement, il faut un tuyau dans un matériel du genre plastique relativement mou mais pas trop. Il faudra qu’il soit propre parce que c’est ce tuyau que l’on va se foutre dans la bouche. Moi j’ai utilisé un surplus de tuyau servant à chauffer l’eau de la piscine par le soleil.



    5-La coupole

    Il faudra se trouver une « coupole » dans laquelle on va insérer le speaker. Idéalement cette coupole doit être à peu près de la même taille en circonférence que le speaker choisi. Comme vous le voyez plus bas sur la photo, moi j’ai eu l’idée d’utiliser la coupole d’une tourelle à CD vierge. On perce un trou au dessus qui aura l’exacte taille de la circonférence du tuyau. Je conseille de faire le trou même légèrement plus petit que le tuyau afin de forcer un peu pour rentrer ce dernier dans le trou car le but sera que tout ceci soit le plus hermétique possible. Je présume qu’il doit être indiqué même de sceller le joint du tuyau avec du silicones. ( Ce que je n’ai pas fait )




    6-Le bac

    Comme vous le voyez, il faut ensuite insérer tout d’abord le speaker dans la coupole ( avec la membrane du speaker vers le haut évidemment ). Il faut placer la coupole dans un bac ( ici une litière à chat. Hihi ! Mais elle est propre ! ) On prend garde à ce que les fils du speaker soient accessibles. ( ici fil jaune et fil noir ). Avec le ruban adhésif épais, on essaie de rendre l’ensemble le plus « étanche » possible :



    Ensuite il faudra connecter le speaker à un amplificateur ( par ses bornes négatives et positives , fil jaune et noir ). Si vous utilisez un speaker auto alimenté par un ampli il faudra faire la même chose que sur la photo plus haut, à l’exception qu’on laissera dans le bac ce qui est nécessaire à l’alimentation et à l’amplification du speaker.

    Pour la « coupole maison » si vous n'avez pas de coupole de tourelle à CD, voici des petites suggestions :

    -1 -2
    -3 -4
    -5 -6

    7-Isolation

    Dans mon exemple j’ai utilisé comme source sonore le synthétiseur software Minimoog V d’Arturia avec l’onde en dent de scie et filtre complètement ouvert. J’ai fait en sorte pour que la sortie de mon PC se fasse sur mon amplificateur pour que ce dernier balance le son vers le speaker. Pour qu’il puisse y avoir suffisamment de son sortant du tuyau, il faudra placer le volume assez fort comme vous le remarquerez sans doute. Mais ce faisant, le petit speaker, même bien scellé résonne considérablement fort. Alors on tentera par tous les moyens possible de l’isoler davantage. Moi j’y suis allé « à l’arrache » comme disent les français, hihi ! J’ai simplement foutu plusieurs couverture par-dessus le bac :



    Voilà pour l’essentiel de la construcion !
    PS : Voir plus bas pour une isolation plus moins « broche à foin ».

    8-Le fonctionnement

    On place le tuyau dans le coin de sa bouche, on joue quelques notes au synthétiseur et on articule sans vraiment prononcer des sons. Il faut comprendre que le son riche en harmonique généré par le synthétiseur vient, par le tuyau, percuter tous les recoins de notre bouche et de notre gorge. C’est en travaillant sur les différents mouvements de la bouche et de la gorge que l’on viendra « filtrer » certaines fréquences harmoniques ou au contraire en amplifier d’autres. Ce système est ni plus ni moins qu’une espèce de filtre formant que l’on créer avec notre bouche. Si les sonorités vocaliques sont relativement faciles à rendre ( A E I O U, OU, EU, AN etc… ) les sonorités consonantiques ( CH, S, K, T, B etc. ) sont évidemment pas faciles. Je crois comprendre qu’il faut simuler ces consonnes avec notre bouche et nos lèvres lorsque ces types de sonorités interviennent dans le discours.

    9-L’enregistrement

    Comme le son sortant de notre bouche n’est pas terriblement fort et comme on entend assez fortement le ronflement de la TalkBox même sous les couvertures, il ne faudra pas penser donner un spectacle non amplifié avec ce système. Je crois qu’il est souhaitable de placer la TalkBox dans une autre pièce carrément avec ce système maison. Moi je n’avais pas assez long de tuyau pour ce faire. Mais qu’importe, pour un résultant concluant il faudra utiliser un microphone. Alors on se place devant le microphone, avec le tuyau dans un coin de la bouche, on joue en même temps quelques notes sur le synthé tout en mimant certaines paroles avec notre bouche. On peut du reste très bien se contenter à faire des voyelles, ça créer un son de synthé vraiment funky et tripant comme vous pourrez l’entendre dans cet exemple sonore dans lequel je fais entendre d’une part le son groovy sur des voyelles filtrées par les différents mouvements de ma bouche, et d’autre part, le son robotique de la TalkBox qui prononce quelques trucs en anglais et en français.

    Et voilà !

    Arrow Ma Première Talk Box ( .mp3 )

    Ici la prise a été évidemment traitée avec quelques effets de reverb, EQ, compression ( sous Cubase ). Voici d’autres exemples que j’ai fait/composé moi-même avec ma propre TalkBox maison :

    Arrow Around the World avec ma TalkBox ( .mp3 )
    Arrow Chanson du film « Le Parrain » avec ma TalkBox ( .mp3 )

    Une petite compo vite faite à partir de Arrow cette loop de base ( .mp3 ) enregistrée avec ma TalkBox. Vous verrez qu’une fois traitée par le mixage cette loop passe assez bien dans ma composition :

    Arrow TalkBox Electro Master ( .mp3 )

    Voici un petit mp3 « éducatif ». J’ai utilisé un Subtractor de Reason. Et je fais entendre le gain de ma TalkBox qui entre inévitablement dans le micro car c’est impossible d’isoler totalement le son. Je tiens à préciser ici que j’ai fait un petit mixage rapidos après coup en prenant soin d’appliquer une compression. Car c’est souvent ce qu’on va faire aussi. Avant compression, le son résiduel de la TalkBox transparait évidemment beaucoup moins. Mais j’ai été honnête, c’est donc un exemple audio avec une compression appliquée que je vous offre ici :

    Arrow I use the Subtractor to make a TalkBox sound ( .mp3 )

    Voici en terminant quelques photos qui montrent comment j’ai pu étouffer au mieux ma talkbox :





    PS: Le Speaker que j'utilise pour ma talkbox a une puissance de 5 Watts :





    10-Recomandation

    J’ai pété à 2 reprises 2 speakers dans mes expérimentations ! hihi ! Le speaker que j’ai utilisé avait une puissance de 1 watt et l’amplificateur gérant le son de mon PC ( donc du Minimoog ) a une puissance de 300 watts. Comme il faut monter considérablement le gain pour que suffisamment de son sorte du tuyau, vous tâcherez de vous trouver un speaker relativement assez puissant, ou encore prenez en compte la puissance de l’amplificateur sur lequel vous brancherez votre speaker. Si vous ne faites pas gaffe, vous allez vous retrouver comme moi : Plus de TalkBox ! Snif !

    11-Schémas

    Voici 2 schémas. Un premier qui vous aidera à faire les branchements pour la construction de votre TalkBox maison. ( Merci à DG Weed pour ce schéma Wink )

    Talk Box Schéma ( Routing )

    Et un deuxième qui est tiré du schéma de la vraie TalkBox officielle ( Merci encore à DG Weed pour ce schéma Wink ):

    Schéma TalkBox Dunlop « Model HT-1L

    12-En terminant

    Je ne saurais passer sous le silence le super tutoriel vidéo ( en anglais ) que j’ai pu suivre sur YouTube qui m’a donné le goût de m’essayer à la construction de ma TalkBox :



    Et pour les plus téméraires, voici un autre tutorial ( en français ) qui nous montre comment se fabriquer une TalkBox non pas avec un speaker mais avec un moteur à compression (en anglais HORN DRIVER) :

    Arrow Comment fabriquer sa TalkBox avec un moteur de compression.

    Bien à vous Smile

    Franco La Muerte


    _________________
    http://franco-la-muerte-tutos.com/

      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc 2016 - 2:28